Santé et Développement Personnel

Une bonne raison d’agir !

on

Une vraie bonne raison de passer à l’action !

Passer de l’intention à l’action ne va pas de soi.

Nous en avons tous fait l’expérience au moins une fois dans notre vie, et même de nombreuses fois. Pour beaucoup d’entre-nous (dont j’ai fait partie !) cela peut être un frein à tous nos projets, notre bien-être, notre bonheur tout simplement.

Si vous faites partie de cette majorité, vous êtes à même de comprendre qu’il en est ainsi pour la plupart des personnes de votre audience.

Vous pouvez donc comprendre que ces personnes ne vont pas se précipiter sur toutes les belles opportunités que vous leur proposez, juste comme ça, pour passer le temps ou pour vous faire plaisir ! Mais surtout pas pour se faire plaisir !

Même si ce que vous leur proposez, est justement ce dont elles auraient tant besoin !

Lorsque j’ai commencé à sortir de ce comportement d’échec, car il s’agit bien de cela, j’étais emportée par un désir énorme de partager mon expérience, ainsi que les techniques que j’utilisais pour moi-même. Je proposais, à toutes les personnes que je percevais en souffrance, de les aider à se sentir bien. Normal me direz-vous, de vouloir aider son prochain, c’est même fortement recommandé par toutes sortes de gens.

A un détail près !

Après avoir essuyé un certain nombre de refus (non merci, moi ça va !), ou bien d’acceptations réticentes (c’est bien pour te faire plaisir…), j’ai commencé à me remettre sérieusement en question.

Qu’est-ce qui cloche ? Pourquoi refuser d’aller bien, de s’épanouir, de se réaliser dans sa vie personnelle et professionnelle ?

J’avais tout simplement sauté une étape.

Et pas la moindre !

Pour passer à l’action, il faut avoir une vraie « bonne raison ».

Nous avons tous une bonne raison de passer à l’action… ou de ne pas passer à l’action.

Bien souvent ces raisons se situent à un niveau inconscient. On ne lutte pas contre l’inconscient. C’est l’épuisement assuré à moyen ou long terme.

Le seul moyen d’agir pour notre bien est de :

remplacer une « bonne raison INCONSCIENTE » de ne pas passer à l’action,

par une « bonne raison CONSCIENTE » de passer à l’action.

C’est vrai pour moi, pour vous, pour toutes les personnes auxquelles vous vous adressez, c’est à dire votre audience.

C’est la première étape, celle que j’ai négligée à mes débuts, aveuglée par mon enthousiasme à vouloir soulager la souffrance humaine.

Que sont ces « bonnes raisons inconscientes » ?

Tout d’abord, il vous faut bien comprendre que nous avons tous, une multitude de fausses idées, et certitudes, nous concernant. Elles sont appelées croyances limitantes. Ce sont des petites phrases dont nous n’avons généralement pas conscience et qui trottent dans notre tête et parfois nous la font perdre, la tête.

C’est ce que j’ai appelé « bonnes raisons inconscientes » car elles ont eu pour but, à un moment de notre vie, de nous protéger. C’est l’inconscient qui a mis en place dès notre plus jeune âge des comportements de protection qui sont devenus, avec le temps, complètement inadaptés, nous amenant parfois à agir ou à ne pas agir, et cela à l’encontre de nos intérêts.

Une manière de les changer est de rendre conscients ces comportements.

Par exemple, si votre client potentiel a la croyance (inconsciente) qu’il n’est pas fait pour trouver le bonheur (je ne le mérite pas, c’est bon pour les autres mais pas pour moi, ce n’est pas à moi que cela arrivera…), ne cherchez pas à lui vendre votre dernière formation « Les 7 clés pour trouver votre bonheur » sans passer par l’étape de prise de conscience. Vous perdriez votre temps et votre argent.

Comment faire ?

– Parler son langage afin que votre audience se sente comprise, entendue dans ce qui la gène ou la fait souffrir. Pour parler le même langage qu’une autre personne, il faut bien la connaître. Sinon, soyez vous-mêmes et vous attirerez naturellement à vous les personnes qui parlent votre langage.

– Décrire son état émotionnel correspondant à son état actuel. Cela peut lui faire prendre conscience de ce qui fait problème pour elle et d’envisager la possibilité d’améliorer sa qualité de vie, et donc lui donner envie d’agir dans son propre intérêt.

– Décrire son état émotionnel lorsqu’elle aura résolu son problème actuel grâce à l’aide ou au produit que vous souhaitez lui apporter. S’il est évident pour vous que votre prestation ou votre produit ne peut amener que de la satisfaction, cela est beaucoup moins évident pour votre futur client. Certaines personnes ont beaucoup de difficultés à se projeter dans le futur et à anticiper l’état émotionnel à venir. En lui donnant un aperçu des sensations de bien-être qu’elle obtiendra, cela pourra lui permettre de passer à l’action.

Ainsi, les personnes auxquelles vous vous adressez ne passeront à l’action que si elles perçoivent leur difficulté, et qu’elles ressentent le besoin et la nécessité de la dépasser ou de la résoudre.

A ce moment là, elles auront une « bonne raison consciente » d’agir.

Attention, il ne s’agit pas ici de manœuvres de manipulation qui n’aboutiraient qu’à une « mauvaise raison inconsciente » de passer à l’action. Ce qui à moyen ou long terme aboutirait à un échec pour votre audience et pour vous ! Non seulement vous perdriez un-e client-e, mais votre réputation en pâtirait.

Si c’est article vous a apporté un éclaircissement sur la manière de permettre à votre audience de passer à l’action, je vous invite à commenter. Merci

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour faire agir votre audience” du blog « Blogueur Pro ».

J’apprécie beaucoup ce blog, et mon article préféré est https://blogueur-pro.net/tim-ferris .

 

1 Comment

  1. Pingback: Votre meilleure astuce pour faire agir votre audience : les résultats - Blogueur Pro

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lorem ante. in amet, massa mattis justo Sed Aliquam